L'engagement COFCAO

Engagement N°1 : Production durable respectueuse de l’environnement

COFCAO mise sur une agriculture durable favorisant des écosystèmes sains et une gestion durable de la terre, de l’eau et des ressources naturelles, tout en garantissant une sécurité alimentaire des populations locales.

Pour être durable, l’agriculture vue par COFCAO  répond aux besoins des générations présentes et futures quant aux produits et aux services, tout en garantissant une rentabilité, une santé environnementale, et une équité sociale et économique.

La transition globale vers une alimentation et une agriculture durable requiert d’importantes améliorations en ce qui concerne l’efficacité de l’usage des ressources, la protection de l’environnement et la résilience des systèmes.

Afin de répondre à une agriculture durable COFCAO a adopté  un système de gouvernance globale dont les politiques et régimes commerciaux promeuvent la sécurité alimentaire, et dont les politiques agricoles sont revues en vue de renforcer les marchés agricoles locaux et régionaux.

Engagement N°2 : Impact social positif auprès des communautés

La notion de « développement des communautés » fait référence à « un processus de coopération volontaire, d’entraide et de construction de liens sociaux entre les résidents et les institutions d’un milieu local visant l’amélioration des conditions de vie sur le plan physique, social et économique ».

Au delà de nos efforts pour protéger les travailleurs et leurs familles, nos programmes cherchent aussi à préserver et améliorer la vie des populations dans les communautés voisines.

Les programmes de COFCAO ont de nombreuses répercussions positives telles que la création de revenus et la création d’emplois au sein de la communauté, le fait d’inspirer les communautés voisines à se soucier aussi de leurs ressources naturelles et de l’éducation des enfants de la région sur l’importance de l’éco-responsabilité.

Engagement N°3 : Lutter contre le travail des enfants

Des millions d’enfants travaillent dans le monde afin d’aider leurs familles à survivre. Le travail des enfants est un problème lié à la pauvreté. Comme ses causes sont multiples, il est compliqué de le combattre.

COFCAO s’associe à l’UNICEF est mise en particulier sur les programmes de formation, l’information et la sensibilisation ainsi que sur la consolidation des familles et des communautés villageoises.

Engagement N°4 : L’accès à la scolarisation et à la formation professionelle 

Notre programme est mis en œuvre suivant l’approche du Développement Communautaire Centré sur l’Enfant. Cette approche met la participation des enfants et des bénéficiaires au cœur du projet.

L’objectif est d’assurer la participation active des communautés aux activités menées pour favoriser leur autonomisation.

Afin de renforcer les revenus des familles et de les encourager à investir dans l’éducation de leurs enfants, une des activités du programme consiste à mettre en place des Associations d’Epargne , et de proposer à leurs membres de développer des activités génératrices de revenus notamment dans la production agricole et COFCAO s’engage à racheter leurs productions.

La dimension de genre est présente dans toutes les activités de notre programme. En effet, en Afrique, les filles généralement freinées par des contraintes socio-culturelles et économiques, accèdent plus difficilement au système éducatif que les garçons.

C’est pourquoi COFCAO fait la promotion des droits des filles, afin qu’elles acquièrent les connaissances et les compétences nécessaires pour bâtir leur avenir. Un important travail de sensibilisation est également réalisé auprès des garçons et des hommes de la communauté, qui jouent un rôle primordial dans le processus de changement du statut de la femme dans la société.

Engagement N°5 : Se conformer aux certifications biologiques et équitables

Les consommateurs occidentaux achètent de plus en plus des produits certifiés commerce équitable. Ils sont préoccupés par les conditions dans lesquelles les denrées alimentaires et les produits agricoles sont produits et si les agriculteurs bénéficient réellement du commerce. Le commerce équitable offre un prix de vente minimum et une prime sociale aux organisations d’agriculteurs, assurant ainsi des relations commerciales à long terme et améliorant la capacité des producteurs. À côté de ces avantages, le commerce équitable implique également des exigences sur les pratiques de production, comme une réduction des fertilisants et des pesticides, ainsi que sur les conditions de travail, telles que l’interdiction du travail des enfants.

X